Travaux contre la remontée capillaire

Travaux contre la remontée capillaire

DT2F résout vos problèmes de remontées capillaires à Sablet et dans un rayon de  100km. Découvrez l’inverseur de polarité signé Aquapol, mis en place dans votre habitat par nos experts. 

 

Les remontées capillaires et ses conséquences

Qu’est-ce que la remontée capillaire ?

La remontée capillaire dans un mur est une des formes d’humidité les plus répandues. Elle se manifeste soit dans les vieilles constructions soit dans les plus récentes quand le système d’isolement est manquant, inefficace ou endommagé.

A cause de la capillarité des matériaux composant le mur, l’humidité remonte des fondations et se manifeste dans la zone basse des maçonneries. Le degré de remontée de l’humidité dépend de la présence d’eau dans le sous-sol, de la porosité, de la capacité d’absorption des matériaux de construction et des phénomènes atmosphériques et saisonniers. C’est pour cela que la hauteur de l’humidité peut augmenter dans les mois froids ou pluvieux.

Pourquoi l’eau remonte-t-elle ?

Le principe de la remontée de l’eau dans les capillaires du mur est tout à fait explicable. Ce phénomène s’explique par la présence de veines d’eau, de fractures et de failles dans nos sols. L’eau en mouvement dans ces lignes de fracture provoque par frottement un potentiel électrique faible situé entre 50 et 500 millivolts.

Le champ magnétique terrestre qui part du noyau de la Terre vers l’infini passe alors par ces lignes de fracture. Il est perturbé par le faible potentiel électrique et devient un champ électromagnétique.

Ces champs électromagnétiques véhiculent des molécules d’eau polarisées qui passent dans les capillaires du sol. Ces molécules se chargent en sels contenus dans le terrain traversé et pénètrent dans les capillaires des matériaux (murs et dalles).

Comment se manifeste la remontée capillaire ?

La remontée capillaire se manifeste en taches d’humidité sur les murs et les maçonneries. On peut remarquer des auréoles d’humidité de hauteur variable, de quelques centimètres à quelques mètres, avec des dégradations d’enduits, de peintures et de maçonneries. Ceci est vrai aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Quels sont les dégâts provoqués ?

Les principaux dégâts sont :

  • Présence de salpêtres sur les murs, caractéristique de l’humidité hygroscopique
  • Capillaire du mur rempli d’eau chargée en salpêtres

Dégâts statiques

Le sel contenu dans l’eau qui s’évapore va augmenter son volume jusqu’à 12 fois causant ainsi une poussée vers l’enduit et vers le matériau de construction. L’enduit se détache et le matériau de construction peut lui aussi se dégrader. Avec le temps, on arrive à une dégradation et à un affaiblissement statique de la structure.

Dégâts esthétiques

Taches et auréoles d’humidité, présence de moisissures, enduit qui s’effrite, couleur qui s’écaille, efflorescences salines, meubles et structures en bois qui s’abîment, et dans le pire des cas, détachement de l’enduit dû à la poussée des sels.

Dégâts sur la santé

L’excès d’humidité dans l’environnement, dû à la présence d’un mur humide et froid, cause la formation d’une eau de condensation, surtout l’hiver. Cela provoque une situation insalubre qui peut entraîner la formation de moisissures ou encore l’apparition de maladies respiratoires comme le rhume, la sinusite, le mal de gorge, l’arthrite, le rhumatisme, etc.

Dégâts économiques

Des murs froids et humides entraînent des coûts de réchauffement excessifs, une utilisation de déshumidificateurs 24 heures sur 24, des travaux continus de réfection de l’enduit, de la peinture et des sols en bois, sans compter le remplacement des meubles abîmés, de la tapisserie, etc.

Le traitement de la remontée capillaire par inverseur de polarité

Comment stopper la remontée capillaire ?

La remontée capillaire est donc le résultat de la combinaison de trois phénomènes qu’il s’agit de supprimer :

  • Les sels minéraux : des solides qui ne peuvent pas s’évaporer. Ils resteront inactifs lorsque l’assèchement du mur sera effectif.
  • L’eau : infiltrée dans le mur, elle est l’objet du problème d’humidité et l’assèchement de celui-ci est donc recherché.
  • Le potentiel électrique : il s’agit de la véritable origine du problème de l’eau qui pénètre dans les capillaires par le champ électromagnétique.

En conséquence, pour arrêter la remontée capillaire, on ne peut agir que sur le potentiel électrique en inversant la polarité de celui-ci.

La solution de DT2F : l’inverseur de polarité signé Aquapol.

Comment fonctionne l’inverseur de polarité Aquapol ?

Le principe de base de l’assèchement des murs humides par l’appareil est très simple et efficace :

  • Les molécules d’eau montent dans le mur par capillarité. La molécule d’eau a une polarité qui la rend sensible au champ électrique terrestre. On observe que l’eau réagit et qu’il est possible de la polariser.
  • L’appareil capte une énergie naturelle, celle de la Terre, et cela de façon continue et naturelle. Cette énergie est captée et renvoyée. Tous les murs se trouvant à l’intérieur du rayon d’action de l’appareil vont recevoir ce champ polarisé qui va permettre d’inverser la polarité des molécules d’eau dans les murs humides.
  • Cette inversion de polarité va permettre à la molécule d’eau de redescendre dans le sol. Du fait de cette inversion, les murs et les dalles deviennent secs et sains.

L’appareil ne crée aucune onde et utilise au contraire les forces naturelles émises par la Terre pour repousser vers le bas les molécules d’eau et ainsi stopper les remontées capillaires.

L’installation du dispositif Aquapol prend entre 4 et 8 heures pour une maison classique. Ce dispositif n’est pas envahissant pour votre habitation. Elle n’a pas d’influence négative sur toute forme de vie comme l’indique le certificat EMV TUV « Institut des Inspections Technologiques Européen ».

Située à Sablet dans le Vaucluse, la société DT2F se déplace dans un rayon de 100 km jusqu’à Valence, Aix-en-Provence, Marseille et Montpellier afin d’assurer le traitement des salpêtres, des remontées capillaires et de l’humidité de condensation au sein de votre foyer.

Top