REMONTÉES CAPILLAIRES


QU’EST-CE QUE LA REMONTÉE CAPILLAIRE ?

La remontée capillaire dans un mur est une des formes d’humidité les plus répandues et elle se manifeste soit dans les vieilles constructions soit dans les plus récentes quand le système d’isolement est manquant, inefficace ou endommagé.

A cause de la capillarité des matériaux composant le mur, l’humidité remonte des fondations et se manifeste dans la zone basse des maçonneries. Le degré de remontée de l’humidité dépend de la présence d’eau dans le sous-sol, de la porosité, de la capacité d’absorption des matériaux de construction et des phénomènes atmosphériques et saisonniers. C’est pour cela que la hauteur de l’humidité peut augmenter dans les mois froids ou pluvieux.

POURQUOI L’EAU REMONTE-T-ELLE ?

Le principe de la remontée de l’eau dans les capillaires du mur est tout à fait explicable. Ce phénomène s’explique par la présence de veine d’eau, de fracture et de faille dans nos sols. L’eau en mouvement dans ces lignes de fracture provoque par frottement un potentiel électrique faible entre 50 et 500 millivolts.

Le champ magnétique terrestre (C.M) qui part du noyau de la terre vers l’infini passe alors par ces lignes de fracture, ce champ magnétique devient perturbé par le faible potentiel électrique et devient un champ électromagnétique (C.E.M.).

Ces champs électromagnétiques véhiculent des molécules d’eau polarisées qui passent dans les capillaires du sol. Ces molécules d’eau se chargent en sels contenus dans le terrain traversé et pénètrent dans les capillaires des matériaux (murs et dalles).

COMMENT SE MANIFESTE LA REMONTÉE CAPILLAIRE ?

La remontée capillaire se manifeste en tâches d’humidité sur les murs et maçonneries. On peut remarquer sur les maçonneries des auréoles d’humidité de hauteur variable, de quelques centimètres à quelques mètres, avec une dégradation et endommagements des enduits, des peintures et des maçonneries mêmes. Ceci est vrai aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

page2image6120

DÉGÂTS PROVOQUÉS :

  • Présence de salpêtres sur les murs, caractéristique de l’humidité hygroscopique
  • Capillaire du mur remplie d’eau chargée en salpêtres.

– DÉGÂTS STATIQUES

Le sel contenu dans l’eau qui s’évapore va augmenter son volume jusqu’à 12 fois causant ainsi une poussée vers l’enduit et vers le matériau de construction. L’enduit se détache et même le matériau de construction peut lui aussi exploser. Avec le temps, on arrive à une dégradation et à un affaiblissement statique de la structure.

– DÉGÂTS ESTHÉTIQUES

Taches et auréoles d’humidité, présence de moisissures, enduit qui s’effrite, couleur qui s’écaille, efflorescences salines, meubles et structures en bois qui s’abîment, et dans le pire des cas, le détachement de l’enduit dû à la poussée des sels.

– DÉGÂTS SUR LA SANTE

L’excès d’humidité dans l’environnement, dû à la présence d’un mur humide et froid, cause la formation d’une eau de condensation, surtout l’hiver, et provoque une situation insalubre qui peut provoquer la formation de moisissure ou encore l’apparition de maladies respiratoires comme le rhume, la sinusite, le mal de gorge, l’arthrite, le rhumatisme, etc.

– DÉGÂTS ECONOMIQUES

Coûts de réchauffement excessifs à cause des murs froids et humides. Utilisation de déshumidificateurs (24 heures sur 24). Travaux continus de réfection de l’enduit, de la peinture, des sols en bois. Meubles abîmés, tapisserie, etc.

COMMENT STOPPER LA REMONTÉE CAPILLAIRE ?

La remontée capillaire est donc le résultat de la combinaison de trois phénomènes.

Pour stopper la remontée capillaire, il s’agit donc de supprimer un des trois phénomènes pour la supprimer :

1. Les sels minéraux sont des solides et ne peuvent s’évaporer. Ils resteront inactifs lorsque l’assèchement du mur sera effectif.
2. L’eau dans le mur est l’objet du problème d’humidité et l’assèchement de celui-ci est donc recherché.
3. Le potentiel électrique est la véritable origine du problème de l’eau qui pénètre dans les capillaires par le champ électromagnétique (C.E.M.)

En conséquence, pour stopper la remontée capillaire, on ne peut agir que sur le potentiel électrique en inversant la polarité de celui-ci.

Notre solution : l’inverseur de polarité de chez AQUAPOL